Critique du livre EAT

Critique du livre EAT

Je viens de finir de lire « Eat » de Gilles Lartigot, vous vous êtes déjà demandé ce que contenaient réellement nos assiettes industrielles ? Gilles nous répond dans son ouvrage avec clarté et bon sens.

 

Gilles Lartigot est québécois d’adoption, il ne mange plus de viande depuis qu'il est rentré dans les coullisses de nos abbatoirs. Il ne se dit pas vegetarien pour autant qui pour lui est un terme éculé. On a tous l’image du végétarien chétif prônant l’agriculture biologique avec une carotte dans la bouche et un navet dans la main. Or Gilles, aussi charismatique que musclé (1m90 pour 100 kg de muscles)  impose le respect tant dans sa manière de dire les choses que par son savoir. Ce qui m’a frappé dans ses lignes sont les mots forts employés pour décrire avec précision une scène ou sa vision de concevoir l’alimentation industrielle.  Dans son livre il n’essaye pas de convertir les infidèles carnivores dans le végétarisme. Non non! Ce n’est pas le but de son enquête. Tout au long de son investigation il nous fait prendre conscience des produits industriels toxiques, chimiques que nous avalons chaque jour.

 

Le livre est très bien écrit, j’ai aimé son organisation, moi qui me lasse très vite il m'a tenu en haleine avec une forte envie de savoir la suite page après page,  on est constamment en pleine réflexion dès que l'on commence à lire. Nous apprenons à reconnaitre où se cachent les perturbateurs endocriniens, à reconnaitre les aliments les plus touchés par les pesticides, ou encore l’impact de la disparition progressive des abeilles.

 

Le livre est parsemé d’interviews enrichissantes. Par exemple celle qui m’a le plus touché est celle de Jean Luc Daub, enquêteur dans les abattoirs pendant 15 ans. Il décrit les « ratages », les manipulations forcées, les conditions de vie …C’est difficile à concevoir qu’en 2016 nous agissons encore comme des barbares sans états d’âme et à plusieurs reprises j’ai été horrifié de lire certaines choses.

 

Lorsqu’on lit ce livre on est constamment en train de se rendre compte de nos erreurs quotidiennes et nous prenons conscience petit à petit que nous sommes manipulés de plus en plus par des industries qui s’enrichissent au détriment de notre santé.

 

Mais ce livre n’est pas seulement une dénonciation de l’industrialisation alimentaire chimique et toxique, il nous inculque comment cuisiner pour garder le maximum de vitamines et les saveurs dans les fruits et légumes, comment conserver nos aliments, plein d’astuces pour se faciliter la vie tout en respectant sa santé.

 

Ce livre est rempli d’informations nutritionnelles intéressantes et pertinentes, c’est une banque écrite d’alimentation santé, et de savoir-faire culinaire.

 

Si l’envie vous prend de changer de mode de vie, et de vous tourner vers une alimentation saine, alors ce livre est fait pour vous. Je ne dis pas que j’arrêterai de consommer de la viande, mais je n'en consommerai plus autant qu’aujourd’hui et quand j’en mangerai je le ferai en mon âme et conscience.

 

C’est ce que cet ouvrage vous apportera, le libre arbitre de choisir pour votre capital santé.

 

Pour suivre le combat de gilles rendez vous sur sa page : https://www.facebook.com/gilleslartigotofficiel/